Your language

Coup de gueule !!!!!


Ce n'est pas souvent, mais là j'en ai marre de fermer ma gueule... j'ai trouvé cet article sur le site de Marianne. Je me permet de le reproduire en partie.
En tant que végétarien  je n'ai aucun souci avec les problèmes de viande... mais néanmoins les industries, dites agro-alimentaires, commencent à me courir sur le haricot (ben oui je le répète je suis végétarien).

Notre monde marche à l'envers... la preuve les étrangleurs d'agriculteurs sponsorisent le salon de l'Agriculture... Comme les vendeurs de médicaments sponsorisent les colloques médicaux pour vanter leurs produits et vendre plus.

Réveillons-nous et regardons les choses en face, nous sommes dirigés par des lobbys qui ne souhaitent pas le bien de notre société, mais veulent simplement augmenter leurs profits !!!!

Essayons de renverser la vapeur et de privilégier les petits (artisans, agricuteurs, travailleurs) face aux ogres de la finance et du profit. Il faut sans doute pour cela passer par moins de consommation et faire la part de ce qui est indispensable, par rapport au superflu.



Article extrait de http://www.marianne.net/



CHESNOT/SIPA
CHESNOT/SIPA
Quand j’étais gamin, Charles de Gaulle étant à l’Elysée et Georges Pompidou à l’hôtel de Matignon, l’arrivée du cirque Pinder dans un village de France ou un quartier de grande ville était toujours accueilli avec ferveur. Sur un autre registre, en ce début de XXIe siècle, le Salon de l’Agriculture participe des animations attendues par les familles de la région parisienne. On ira voir les vaches comme on allait voir les lions, étant entendu que les premières ont un caractère plus exotique que les seconds car beaucoup plus rares à la télévision. Il y aura bien quelques panneaux vantant les mérites folkloriques de nos terroirs et quelques stands où déguster un saucisson d’Auvergne et un fromage du Jura, mais, pour l’essentiel, ce sont les gigantesques panneaux à l’enseigne des groupes de l’industrie agro alimentaire qui constitueront LE MUST du décorum médiatique et financier de « la foire agricole », comme disaient ceux qui s’y croyaient chez eux. 
 
Fut un temps, quand l’instruction était encore civique et le suffrage universel... (la suite sur Marianne)

Gasshô

Un nouveau livre de Jiun Eric Rommeluère

Le nouveau livre d'Éric Rommeluère sortira le 28 Février 2013 aux Éditions du Seuil (février 2013).





La quatrième de couverture :

Si nul ne peut plus ignorer les crises économiques, sociales et écologiques qui assombrissent notre avenir, que peut donc signifier être bouddhiste aujourd’hui ?

Dans ses formes traditionnelles, le bouddhisme considère la souffrance comme la manifestation d’une angoisse existentielle. Ses enseignements et ses méthodes sont autant de propositions pour en défaire les mécanismes mentaux. Depuis plus d’un siècle cependant, influencés par les conceptions modernes de l’aliénation et de l’émancipation, de nombreux bouddhistes ont élargi leur regard aux mécanismes sociaux de la souffrance : se changer soi-même et changer le monde ne sont plus que deux facettes d’un même projet. Un bouddhiste peut – et même doit – s'engager dans la vie politique, économique ou civile afin de concrétiser un idéal de société juste et équitable, quitte, et c'est une autre nouveauté, à s’opposer aux structures établies.

Incarné par des personnalités comme Thich Nhat Hanh, qui forgea l’expression « bouddhisme engagé » dans le contexte de la guerre du Viêt-nam, ou le XIVe dalaï-lama, qui propose lui aussi un bouddhisme social, humaniste et non violent, ce courant tisse aujourd’hui une invisible toile qui transforme et modèle l’ensemble des traditions bouddhistes d’Orient et d’Occident. Éric Rommeluère présente les enjeux de ce mouvement, ses limites, ses espoirs et s’interroge sur sa signification concrète dans le monde d’aujourd’hui.

Les références pour le commander chez votre libraire habituel :
Titre : "Le bouddhisme engagé"
Auteur : Éric Rommeluère
Éditeur : Éditions du Seuil
Date de parution : 28 février 2013
ISBN (papier) : 978-2021003833
Prix : 18 euros
Description : 192 pages, broché, 21 x 14
Le livre est également disponible au format Epub et pdf (smartphones, liseuses et ordinateurs).

Commander le livre en ligne :
- Sur Fnac.fr - Sur Amazon.fr - Sur Chapitre.com - Sur Decitre.com (région lyonnaise).

Gasshô