Your language

Se prosterner


Lors d'un séjour en Corée du Sud, en début d'année, j'ai eu l'occasion de participer à des cérémonies bouddhistes. Lors de cette expérience j'ai été particulièrement touché par les prosternations. Des laïques se prosternent, au moins 108 fois, j'ai arrêté de compter au bout d'un tour de mala, tout au long de la cérémonie. Celle-ci est constituée principalement de chants de soutras par les moines.

Je me suis calé sur mes voisins pour faire ces prosternations. Malgré la barrière du langage et le fait que je ne comprenais rien de ce qui se passait, une communion intense avec eux m'a permis de rentrer pleinement dans cette pratique.

Cette expérience m'a permis de découvrir, par le corps/esprit la véritable nature de la prosternation. J'ai pu toucher l'abandon total, vivre l'instant présent sans arrière-pensée. J'ai pu accueillir les pas du Bouddha dans mes mains ouvertes.




 Après zazen, nous nous prosternons neuf fois contre le sol. En nous prosternant, nous nous abandonnons. Nous abandonner signifie abandonner nos idées dualistes. Il n'y a donc pas de différence entre faire zazen et se prosterner. D'habitude, se prosterner signifie présenter ses respects à ce qui est plus digne de respect que soi-même. Mais quand vous vous prosternez devant Bouddha, vous ne devriez avoir aucune idée de Bouddha, vous devenez simplement un avec le Bouddha, vous êtes déjà Bouddha même. Quand vous devenez un avec Bouddha, un avec tout ce qui existe, vous trouvez la vraie signification de votre être. Quand vous oubliez toutes vos idées dualistes, tout devient votre maître, et tout peut-être l'objet d'adoration.
Shunryu Suzuki

Depuis mon retour de Corée les prosternations (3 fois suivant la tradition zen) sont totalement intégrées dans ma pratique quotidienne. Je remercie les bouddhistes coréens d'avoir pu pratiquer avec eux, mais aussi ma fille pour avoir fait ses études durant 1 an en Corée, sans elle je n'aurai pas découvert cette belle pratique.

Les mains jointes
Sceau Anshu 70 pxHenri

Ouverture d'un dojo virtuel

A partir du Lundi 1er Août je propose d'ouvrir un dojo virtuel (méditations en ligne). Il suffit de :


Attention Le dojo est compatible avec Firefox et Chrome, pas avec Internet Explorer


le lundi soir :
Ouverture des portes du dojo virtuel 20h45 - Fermeture 20h50
Zazen 20h50/21h20 - Cérémonie 21h20/21h30

le mercredi matin :
Ouverture des portes du dojo virtuel 7h30 - Fermeture 7h35
Zazen 7h35/8h05 - Cérémonie 8h05/8h15

Chaque séance s'ouvrira sur l'offrande de l'encens, puis zazen de 30 minutes, enfin en clôture : 3 prosternations - Hanya Shingyo/Shigu Segan Mon/Fueko/Ji Hô San Shi - 3 prosternations

Les mains jointes
Sceau Anshu 70 pxHenri 

Fermeture d'été au Jardin de la Vision Pure

Le Jardin de la Vision Pure ferme ses portes pour la période d’été. La réouverture aura lieu début Septembre.
En attendant il se pourrait que quelques Rendez-vous surprise vous soient fixés durant la trève d’été. Surveillez bien les événements (à droite) sur le site du jardin de la Vision Pure. La pratique de la méditation peut se faire à n’importe quelle heure et dans n’importe quel lieu…

Surveillez bien aussi le flux RSS des articles, nous devrions parler des 4 nobles vérités. Cet enseignement du Bouddha est universel et concerne chaque individu qu’il soit formellement bouddhiste ou non.

Les mains jointes
Sceau Anshu 70 pxHenri